10 astuces pour réussir votre risotto

Impressionnez vos convives en réalisant une des plus grandes spécialité italienne ou du moins la plus connue:le Risotto!

Rien de bien compliqué, il vous faut juste respecter les 10 astuces pour réussir votre risotto, c’est parti !

Le risotto est originaire du nord de l’Italie dans la plaine du Pô

Le risotto tiendrait son nom de la risottiera qui désigne à la fois la casserole à fond épais dans laquelle le riz est cuit

Il désigne également le plat rond que l’on utilisait aux XVIe et XVIIe siècles pour servir le riz

Le saviez vous?

Le fameux riz à risotto nous vient du Japon C’est la raison pour laquelle le riz à risotto italien et le riz utilisé pour les suhis sont si semblables.

L’Italie et plus spécifiquement le Piémont cultive depuis le XVe siècle le Japonica sous variété du riz asiatique le plus cultivé au monde.

C’est à partir de cette variété que les Italiens ont élaboré le riz rond fin et extrafin, spécifique au risotto.

Il en existe aujourd’hui de nombreuses variétés dont la plus connue reste le riz arborio

Comment est né le risotto ?

L’histoire la plus courante attribuerait sa paternité au manque de savoir-faire d’un domestique sicilien.

Ce dernier ne serait pas parvenu à réaliser des arnancini, boulettes de riz typiquement siciliennes et aurait ainsi présenté le risotto dans sa forme actuelle.

En effet, rien de mieux que de confectionner des boulettes pour utiliser un reste de risotto devenu trop collant.

1 Bien choisir son riz

Pour réussir un risotto crémeux, vous devez absolument utiliser un riz pour risotto.

Ce riz rond tient à la cuisson bon c’est un peu ce qu’on lui demande vous me direz.

L’amidon qu’il contient lui donne cet aspect si crémeux à la dégustation; le plus connu et le plus fin est l’Arborio avec ses grains bien formés, idéal pour un risotto aux champignons mais pas que,,

Le Vialone nano: plus fin et délicat, ce dernier est plus adapté à un risotto au poisson

Le Carnaroli, le chouchou des Italiens et un peu mon préféré aussi, mais je n’en trouve pas souvent dans les hypers, conviendra à toutes les recettes: du risotto aux crevettes en passant par le risotto aux asperges entre autres,,

2 Choisir les bons ustensiles

Je vous recommande d’utiliser une sauteuse à fond épais, qui permettra de diffuser la chaleur de manière homogène et donc d’avoir une cuisson homogène

Un couvercle, pour garder le risotto au chaud et la louche pour ajouter le bouillon et le vin blanc progressivement au riz.

PS: si vous n’avez pas la fameuse cuillère en bois avec le trou, c’est pas dramatique je vous rassure, ca marche aussi sans, pas besoin de sortir votre perceuse pour massacrer votre cuillère en bois fétiche lol

3 Préparer un bouillon digne de ce nom (fait maison c’est le top)

C’est l’eau du bouillon dans laquelle vous ferez cuire votre riz qui donnera en partie à vos recettes toutes ses saveurs

Si vous n’avez pas suffisamment de temps pour le préparer à la maison, choisissez un produit de qualité auquel vous ajouterez ensuite des herbes aromatiques

4 Respecter les proportions et la recette

C’est l’amidon contenu dans le riz qui lui donne cet aspect si crémeux, donc par pitié ne le rincez pas avant la cuisson, ce n’est pas du riz pour sushis que vous faites

Faire revenir ses grains avec des oignons, des échalotes ou de l’ail dans du beurre ou bien de l’huile d’olive,pour que ses grains soient parfaitement enrobés,

Le déglacer au vin blanc, puis on y ajoute l’eau du bouillon en douceur dans l’idéal louche par louche jusqu’à absorption totale

5 Goûter, goûter et encore goûter!

Ne serait ce que pour être sûr(e) de la consistance de votre risotto

Une fois qu’il est cuit, il doit rester tendre et crémeux à la fois (cuit al dente dans l’idéal, mais surtout pas surcuit s’il vous plait ! 17 à 18 mn de cuisson suffisent en général

Si besoin, prolonger la cuisson et rajouter de l’eau du bouillon, assurez également si le goût est à votre convenance

6 Le diable se cache dans les détails et pourtant

Une fois que le risotto est cuit «al dente» ajouter au choix une noix de beurre, de crème épaisse ou du mascarpone et du parmesan en morceau, râpé par vos soins

7 On remue encore et toujours !

Le risotto nécessite toute votre d’attention, votre mission si vous l’acceptez est de remuer le riz régulièrement

Si possible à l’aide d’une cuillère en bois percée, afin d’éviter que les grains ne forment de gros paquet, encore une fois si vous n’avez pas cet ustensile, on ne vous en voudra pas, promis

8/ Ne jamais préparer à l’avance

Le risotto a la réputation d’être un plat qui doit être servi aussitôt préparé, donc au dernier moment sinon il deviendra trop collant et trop cuit

9 Laissez le se reposer… mais pas trop quand même

Une fois votre risotto prêt, le retirer du feu et le laisser reposer à couvert pendant 5 mn env.

Ajouter ensuite le beurre ou la crème épaisse ou le mascarpone et le parmesan

Assaisonner à votre convenance (attention le parmesan est salé) et laisser fondre progressivement le fromage

10 Le servir dans les règles de l’art

Il serait bien dommage de ne pas mettre en avant votre recette de risotto.

Le servir très chaud de préférence dans une assiette creuse ou spécial risotto

Dresser votre risotto en dôme pour la présentation, puis y ajouter les éléments de décoration (herbes fraîches, champignons crus, truffe,,,)

Avec toutes ces astuces, le risotto n’aura plus aucun secrets pour vous, tenez justement j’ai une recette de risotto aux asperges vertes et au beaufort , si cela vous intéresse, il suffit de cliquer sur le lien

Si vous avez aimé ces 10 astuces pour réussir votre risotto,n’hésitez pas à me laisser vos commentaires, j’y répondrais avec grand plaisir

Amazon boutique

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.